Photo : http://ciney.blogs.sudinfo.be/

BUDGET

ECOLO Hamois n’a rien trouvé de nouveau dans le budget 2017 du CPAS par rapport à celui de 2016. Ainsi, comme l’année passée, le groupe a voté contre. Partout, on parle d’inégalités qui augmentent mais ici, à Hamois, les dépenses du CPAS diminuent. Cherchez l’erreur.

De plus, aucun projet d’action social n’est proposé et rien d’innovant n’est mis sur la table. Quand d’autres CPAS organisent des potagers collectifs, des cours de tricot, de cuisine, des formations à la gestion du budget etc. ; à Hamois, on a le taxi social et les repas à domicile. Point. Aucune activité proactives ou des possibilités de réinsertions sociales pour que les gens se retrouvent, aient du contact et sortent de chez eux.

Or, au sein de la commune, 42 personnes reçoivent désormais le revenu d’intégration sociale (RIS), les demandes d’aide d’étudiants ont augmenté l’année passée et se maintiennent encore aujourd’hui, les demandes pour des aides au logement explosent au dire de la Présidente ! Cela a aussi pour conséquence que les assistantes sociales se sentent débordées. La Présidente demande alors plus de moyens, plus de personnel, etc. → Allo ? Le collège ? On n’entend rien de ce côté-là.

ECOLO Hamois s’est posé la question de savoir si c’est un manque de volonté, un manque de moyen ou un manque d’organisation. Quoi qu’il en soit, notre groupe souhaite pour l’année prochaine un budget CPAS plus ambitieux, plus en lien avec les réalités de terrain et avec des vrais projets d’action sociale.

Par rapport au budget communal, celui-ci rencontre en partie les points qu’ECOLO Hamois a soulevés et proposés depuis le début de la législature. Les années précédentes, nous parlions de « gestion peu novatrice », d’une commune « qui thésaurise », d’une « absence de vision sur le long terme par rapport aux enjeux environnementaux ». Aujourd’hui, ces anciennes lacunes deviennent satisfaisantes avec l’isolation des bâtiments, le cadastre énergétique qui va être lancé avec le plan POLLEC (voir plus bas), les investissements plus nombreux, etc.

Néanmoins, comme dit plus haut, il manque cruellement d’une politique sociale au sein de notre commune et le budget alloué à ce poste est insuffisant. C’est pourquoi ECOLO Hamois s’est abstenu sur ce budget communal 2017.

POLLEC

Pour rappel, nous avions mis à l’ordre du jour du conseil de juin dernier l’appel à projet POLLEC 2 (POLitique Locale Energie Climat) mais celui-ci n’avait pas suscité d’envie au sein de la majorité. Nous n’avons pas lâché l’affaire pour autant et avons dernièrement demandé au collège de revoir sa position pour le nouvel appel à projet du BEP (voir ici). Et c’est avec plaisir que nous avons constaté que la commune a pour finir décidé de répondre au nouvel appel à projet POLLEC 3.

La commune s’engage donc dans la convention des maires et vise à réduire ses émissions de CO2 de 40 % au minimum d’ici 2030. Entre autres, des cadastres énergétiques globaux seront réalisés grâce à l’expertise du BEP. La commune aura ainsi un magnifique outil pour réduire ses dépenses énergétiques et diminuer son empreinte écologique.

Nous resterons néanmoins très vigilant à la suite pour que cette avancée ne se limite pas à une signature de la convention, qui reste non-contraignante. L’outil pour engager une transition énergétique sera là, il faudra encore l’utiliser. Au travail !

MAYA

Pour finir, saluons la suite du plan Maya qui progresse positivement (nos anciennes interventions ici et ici) . Un verger a été créé à Emptinne ainsi que des prés champêtres et des haies.

Share This
%d blogueurs aiment cette page :