Vu l’élargissement du Groupe d’Action Local à 4 communes (Somme-Leuze a rejoint Ciney, Hamois et Havelange), le nombre de représentants pour Hamois passe de quatre à trois. ECOLO Hamois était auparavant représenté à l’assemblée générale. Mais, désormais, il ne sera plus présent au sein du GAL.

Nous dénonçons un manque de démocratie de la part de la majorité !


Bien qu’il n’y avait pas d’obligation légale de nous donner un siège, il nous semble que, comme auparavant, nous aurions pu nous arranger. Mais la majorité préfère profiter et abuser de sa position de force pour nous mettre de côté, et ce, sans aucune motivation valable. Nous voyons dans cette décision un pitoyable souhait de démontrer la supériorité numérique de la majorité par rapport à la minorité.

Le bourgmestre nous a rappelé que, selon lui, il nous avait fait une fleur en début de législature en acceptant qu’un membre d’ECOLO soit présent dans le conseil d’administration de l’AIEC mais c’est une façon erronée de voir les choses. Le parti ECOLO n’étant pas représenté dans cet intercommunale, il y avait obligation que ça soit le cas. Nous avions tout simplement droit à un mandataire. Il ne s’agit pas d’un cadeau!

Share This
%d blogueurs aiment cette page :