Motion demandant la fin définitive des négociations du projet de Partenariat transatlantique (TTIP)


Nous avions mis sur la table, lors de la séance du 3 novembre, une motion demandant la fin définitive des négociations du projet « TTIP » (Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement), en cours de négociation à la commission européenne.

Cet accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Union européenne promet une croissance économique, profitant aux grands groupes, mais au détriment des citoyens et de l’environnement. Balayant déjà notre démocratie en tenant les négociations secrètes, le TTIP, tel que proposé, harmonisera aussi vers le bas tous nos acquis sociaux, nos normes sanitaires et environnementales, culturelles, de service public, de protection des consommateurs et des entreprises. Ainsi, le poulet lavé au chlore, les OGM et la viande aux hormones, entre autres, arriveront sur nos marchés, des jobs seront menacés et le gaz de schiste pourra être exploité. De plus, il sera possible pour les multinationales de sanctionner, au frais du contribuable, tous les niveaux du gouvernement (dont la commune !) qui installeraient sur son territoire des normes qui « menaceraient » les profits de ces entreprises. Ainsi, par exemple, une commune pourrait être accusée d’entrave à la liberté de commerce si elle favorise les circuits courts pour l’alimentation des repas scolaires ou si elle abandonne l’usage des pesticides ; car, selon le TTIP, ce serait de la concurrence déloyale.

Nous voulions donc que la Commune de Hamois se positionne contre ce TTIP. La seule chose à faire est de clamer son désaccord, comme d’autres communes l’ont déjà fait (dont Marchin dans notre région, Sambreville, Ans, Ixelles, etc.). La commune de Hamois pouvait donc peser dans la balance mais la majorité CDH-MR-PS en a décidé autrement. Selon elle, nous ne tenons pas toutes les clés en main pour décider. Mais, avec ce que nous savons déjà, ne serait-il pas opportun de déjà lancer la sonnette d’alarme ? Et, bien que les négociations ne soient pas finies, il nous semble que ce qui en est déjà sorti est non négligeable ! Nous serons tous directement touchés par les impacts de ce traité, même ici à Hamois ! Alors, que de plus en plus de décisions sont prises à d’autres niveaux de pouvoir et particulièrement au niveau européen, la majorité ne veut pas ouvrir les yeux, comme si elle habitait dans une bulle coupée du reste du monde.

Nous le regrettons amèrement, de plus que l’envoi de la motion n’aurait rien coûté à la commune. Elle aurait dû et pu être un des acteurs qui s’oppose aux décisions menaçantes du TTIP et ce, pour le bien-être de tous ses citoyens.

Share This
%d blogueurs aiment cette page :