Le 30 avril dernier, la locale ECOLO de Hamois organisait une soirée consacrée à la thématique des produits d’entretien.

Pour apprendre à laver plus blanc que blanc? Non, non, telle n’était pas l’intention, quoique…

Cette soirée avait pour objectif de mettre en lumière le nombre important de molécules toxiques qui, sans crier gare, font partie de notre quotidien, ainsi que de celui de nos enfants. Mais aussi, et surtout, de proposer des solutions, écologiques et bon marché, à ce constat.

En effet. Que ça soit le savon main qui « élimine les bactéries », le collier anti-puce de toutou qui dort tranquillement sur le canapé, ce nouveau sticker anti-mouche hyper efficace, ou encore du « sens- bon » dans la toilette, les exemples ne manquent pas.

Seulement voilà. Tous ces produits ne sont pas si inoffensifs que ça, que ça soit pour l’environnement, mais aussi pour notre santé! En prendre conscience est déjà un premier pas.

Les éviter sera sans doute le deuxième.

Oui, mais comment?

En apprenant tout d’abord à lire les étiquettes. Qu’est-ce qui est bon? Qu’est-ce qui ne l’est pas? La brochure réalisée par le Réseau Eco-consommation est assez instructive à cet égard : Les étiquettes sans prise de tête!

Oui mais… Tout ceci est très bien, certes, mais… les produits écologiques ne sont ils pas plus chers? Pas nécessairement! Une analyse comparative nous a montré, chiffres à l’appui, que ce n’était pas forcément le cas, surtout si l’on porte une attention au conditionnement du produit (grands conditionnements, mais aussi emballages réutilisables) et que l’on change certaines de nos habitudes (sur ce sujet: Faut-il vraiment utiliser tant de produits? et Désinfecter peut nuire à la santé!)

Et puis… le prix devient vraiment abordable s’ils sont faits maisons. Et ce n’est vraiment pas compliqué!! Les participants à notre activité auront pu le constater de visu.

Pour les absents, heureusement, le net fourmille d’une panoplie de recettes « maison », allant du produit pour la lessive du linge, au désodorisant et au détartrant toilette, mais aussi à la crème à récurer, ou encore au produit pour l’entretien des meubles en bois. Toutes ces « recettes » sont très bien résumées dans la brochure suivante: Remue-ménage en livret, que nous vous invitons à consulter et… à essayer!

Alors, on s’y met?

Share This
%d blogueurs aiment cette page :