Compte-rendu commenté – Conseil Communal du 16 décembre 2013

Ce dernier conseil communal de l’année s’est tenu, du moins pour le premier point, en présence des conseillers du conseil de l’action sociale. En effet, conformément à la législation, le conseil communal et le conseil de l’action sociale sont tenus, une fois l’an, de tenir une réunion commune, afin de présenter le rapport annuel sur l’ensemble des synergies existantes et à développer entre la commune et le CPAS, ainsi que les économies d’échelle et les suppressions des doubles emplois ou chevauchements d’activités du CPAS et de la commune. En fait de rapport annuel, nous avons droit à un inventaire de ce qui existe déjà, sans malheureusement pouvoir identifier de nouvelles synergies à part la publication d’un toute-boîte informant les gens des possibilités offertes par la commune à l’égard des citoyens.

Nous avons ensuite eu l’occasion d’examiner les différents budgets.

Au niveau de la commune, rien de bien neuf à l’horizon. A l’image de celui de 2013, le budget de 2014 témoigne toujours, à nos yeux, d’une gestion peu novatrice de la commune où n’apparaissent pas clairement les grandes lignes de la politique que la commune souhaite mener. Point positif cependant : l’endettement, qui était déjà faible, a encore diminué car il est fait un meilleur usage du fond de trésorerie, qui reste néanmoins important.

Certes, la conjoncture est mauvaise, certes les communes doivent être prudentes, mais des économies à vision court-termistes sont elles toujours des économies ? N’est-il pas parfois nécessaire d’investir pour des projets porteurs d’avenir ? Une réelle politique sociale, énergétique, ou encore environnementale n’est-elle pas envisageable dans notre commune ?

Or, à Hamois, il semble que le sous-investissement en projets novateurs de même que la multiplication de petits projets sans cohérence et ce au gré des subventions qui se présentent est toujours bien présent.

Ceci d’autant que beaucoup de projets à très faible coûts peuvent être mis en œuvre pour appréhender les défis et les risques qui sont déjà identifiés pour les années à venir et ainsi en amenuiser voir supprimer les effets.

Plus particulièrement, dans ce budget, nous n’apercevons toujours pas de volonté de procéder à un cadastre énergétique de l’ensemble des bâtiments communaux, ou encore une vision en matière de politique environnementale. Nous regrettons par ailleurs toujours l’absence de critères transparents pour l’attribution des subsides aux associations de notre commune.

En résumé, une majorité qui thésaurise et qui, face aux défis clairement identifiés, reste au balcon. Heureusement Hamois est une commune où il continue de faire bon vivre grâce au dynamisme de ses habitants, de ses associations ainsi que de ses entrepreneurs.

Au niveau du CPAS, nous observons que le nombre de personnes ayant recours au fond mazout est grandissant. Nous regrettons, qu’en parallèle, l’idée de sensibiliser les bénéficiaires (et la population en général) aux économies d’énergie, n’ait pas l’air d’avoir ne fut-ce qu’émergé au niveau de la majorité.

Nous regrettons également que la majorité ait décidé de réduire son aide aux accueillantes d’enfants à domicile pour 2014. Le budget qui était de 13000 euros (1euros/enfant) en 2013 sera désormais plafonné à 10000 euros en 2014 nous explique l’échevine des Finances.

Enfin, comme dans beaucoup de documents émanant de la majorité à portée prévisionnelle, nous ne recevons souvent que des chiffres, ou des éléments factuels. Il en va de même de la déclaration politique générale du CPAS, jointe au budget, qui n’apporte qu’un résumé chiffré du budget. Nous regrettons qu’il n’y soit nullement fait mention des risques et prévisions pour les années à venir, ni des projets qui seront mis en place afin d’être proactif et solidaire pour anticiper les défis du futur eux aussi déjà identifiés.

Nous avons également voté la dotation communale à la zone de police pour 2014, et le Bourgmestre a fait le point sur la politique de sécurité menée par celle-ci.

En fait de dotation, celle-ci s’élève donc à 632 856.63 euros (soit une augmentation de 6.56% par rapport à 2013). Malgré les efforts importants que doivent consentir les communes pour leurs zones de polices, il nous a néanmoins semblé utile de souligner qu’à Hamois, la dotation de police est nettement supérieure à celle du CPAS (554 793,77 euros).

Par ailleurs, le Bourgmestre a informé le conseil des nouvelles priorités pour les 4 prochaines années, définies dans le plan zonal de sécurité. Par ordre de priorité, celles-ci concernent ; les vols avec effraction dans les habitations, la sécurité routière, les incivilités, ainsi que la lutte contre la drogue et les stupéfiants.

Nous avons ensuite abordé le point concernant la réparation de la toiture de la Chapelle d’Hubinne. Un point concernant la rénovation de notre patrimoine que nous attendions avec impatience. Voir : http://hamois.ecolo.be/?-Site-d-Hubinne-en-danger-Ecolo-. Dans la mesure où la fabrique d’Eglise, seule, n’a pas les ressources techniques et administratives pour gérer ce type de dossiers. Il était donc indispensable que la commune joue ce rôle. Nous avons dès lors approuvé, dans un premier temps, la mise en place d’une convention d’étude commune/Fabrique d’Eglise avec l’Inasep en vue du renouvellement des toitures et du clocher de la Chapelle. Sachant que le coût des travaux sera assumé par la Fabrique d’Eglise.

Ceci est donc un pas dans la bonne direction, qui devrait néanmoins pouvoir être suivi d’autres initiatives, telles qu’un véritable travail d’inventaire du patrimoine communal, mené en collaboration avec les différents propriétaires (privés et publics), et identifiant de manière claire, en fonction du degré d’urgence, les interventions à prévoir. Cet inventaire étant idéalement accompagné d’un plan d’action à 5 ou 10 ans, fixant les moyens disponibles ainsi que les actions à mettre en œuvre en vue d’atteindre les objectifs.

Enfin, nous avons abordé « nos » points, l’un concernant la vision et les actions de la commune de Hamois en matière d’énergies renouvelables, l’autre concernant la promotion, de la part de la commune, de l’utilisation de gobelets réutilisables.

Concernant le point sur les énergies renouvelables, nous souhaitions connaitre les propositions de la majorité, qui semblait en avoir, concernant les alternatives au développement de l’énergie éolienne. L’occasion, aussi, de faire le point sur les actions mises en œuvre, à son niveau, pour développer les énergies renouvelables sur son territoire, mais aussi pour sensibiliser les habitants à réduire sa consommation. La réponse fut : « la fourniture d’énergie n’est pas de compétence communale ». Quant au travail en termes de meilleure utilisation de l’énergie, nous n’avons pas eu davantage de réponse. Nous nous sommes permis de glisser entre les mains de l’échevine de l’Energie le Guide pratique pour une gestion efficiente de l’énergie au niveau communal, édité par la Région wallonne en collaboration avec l’Union des villes et communes de Wallonie (http://energie.wallonie.be/fr/guide-pratique-pour-une-gestion-efficiente-de-l-energie-au-niveau-communal.html?IDC=6101&IDD=12070). En espérant que la majorité s’en inspirera.

Quoi qu’il en soit, nous constatons que, quand un niveau de pouvoir supérieur (région wallonne ou autre) prend en main un sujet qui impacte la commune, la majorité crie toujours au scandale et à la perte d’autonomie communale. Mais quand cette autonomie est entre ses mains, elle n’en fait rien !

Quant au point « Gobelets réutilisables », nous regrettons que la majorité n’ait vu aucun intérêt à notre proposition visant à promouvoir l’utilisation de gobelets réutilisables lors des différentes manifestations organisées au sein de la commune.

Alors que ce type de gobelets a commencé à envahir les festivals, concerts ou autres soirées, notre majorité ne semble pas en percevoir les bénéfices évidents: moins de déchets après un événement, moins de pétrole nécessaire à la fabrication du plastique, moins de nettoyage pour les organisateurs mais aussi pour la commune, publicité pour la commune, sensibilisation environnementale pour le public,…

C’est pourquoi il nous paraissait important d’encourager, tout comme l’ont fait certaines communes plus proactives, l’utilisation de ce type de gobelets dans la commune, en s’équipant de tels gobelets pour les mettre à disposition des habitants soucieux de la quantité de déchets engendrés lors des évènements qu’ils organisent. Or, pour toute réponse, nous avons eu droit à un NON, accompagné de « ce n’est pas du ressort de la commune », « quelle responsabilité en cas de contamination bactériologique », « qui va les compter »,… ? Toutes questions qui se posent, mais qui auraient pu trouver des réponses si la question avait au moins été mise à la réflexion…

Quant au rôle de la commune, nous pensons, au contraire de la majorité de Hamois, que les pouvoirs publics ne peuvent rester indifférents au défi que constitue la nécessité de réduire la quantité de nos déchets, et que c’est à eux qu’il revient notamment de montrer l’exemple. Nous constatons donc, au travers de cette motion, que c’est avant tout un état d’esprit qui fait défaut : l’une des missions de la commune est aussi de pouvoir montrer l’exemple ! Nous regrettons amèrement que la majorité de Hamois, en rejetant cette motion, ait montré de manière aussi claire cette absence d’état d’esprit pourtant indispensable pour appréhender, de manière durable, l’ensemble des défis qui nous attendent.

Voilà pour les points importants de ce conseil.

Suite au prochain épisode, qui aura lieu le 3 février prochain.
______________________________________________________

Nous relire en octobre – novembre et décembre 2013 :

Extension du zoning de Biron – imbroglio et information partielle de la part de nos autorités !

Ecolo Hamois s’abstient sur le budget 2014.

Motion gobelet réutilisable rejeté.

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL COMMUNAL DU 16 DECEMBRE 2013.

Projet Walphy sur le Bocq – Mise à jour

Retour sur l’enquête publique éolien à Hamois…

Compte-rendu – Conseil Communal du 04 novembre 2013.

Petits fruitiers : Grands effets !

Compte-rendu – Conseil Communal du 07 octobre 2013.

ORDRE DU JOUR COMMENTE DU CONSEIL COMMUNAL DU 4 NOVEMBRE 2013

EOLIENNES à Hamois : « Votre avenir énergétique et paysager est entre vos mains ! »

Cartographie de l’éolien en Wallonie – Avis de la locale Ecolo de Hamois

Nouvelles suppressions de trains de pointe entre Namur et Ciney

Ordre du jour du Conseil Communal du 7 octobre 2013

IDEG – Rapport annuel 2012

Share This
%d blogueurs aiment cette page :