ECOLO demande à la SNCB de tout mettre en œuvre pour limiter les désagréments des navetteurs.

Dans le cadre des travaux de modernisation de la ligne SNCB 162 entre Namur et Arlon, le tronçon entre Naninne et Assesse passera en voie unique à partir de ce 2 septembre et cela pour une année. Ces travaux entraîneront de nouvelles modifications horaires mais aussi la suppression de deux nouveaux trains de pointe, le matin et le soir, avec de nombreux désagréments pour les navetteurs, étudiants ou travailleurs.

Ecolo regrette le manque de concertation avec les navetteurs concernés et, à quelques jours de la rentrée scolaire, l’information tardive des citoyens. Les Verts en appellent également à des mesures concrètes pour limiter les désagréments des navetteurs et à un engagement ferme de la SNCB de rétablir les trains de pointe dès que ce sera possible.


Les modifications horaires sont les suivantes :

• Les trains L de Ciney vers Namur seront avancés d’environ une demi-heure, avec par exemple, le matin, un départ de Ciney à 7h22 (à la place de 7h00) pour arrivée à Namur à 7h59 (à la place de 7h37).

• Les trains L de Namur et Ciney seront également avancés d’une demi-heure.

Mise à part leur communication tardive, ces modifications ne semblent pas avoir de trop lourdes conséquences pour les navetteurs.

Par contre, ce qui est beaucoup plus dommageable est la suppression de deux trains de pointe :

• Celui de 7h44 de Namur vers Ciney, qui conduisait de nombreux étudiants de la ligne vers les écoles de Ciney. En conséquence de cette suppression, il n’y aura plus de train L entre Namur et Ciney de 6h59 (avec arrivée à Ciney à 7h43) et celui de 8h19 (avec arrivée à Ciney à 8h58). Cela va inévitablement engendrer des difficultés pour les étudiants, qui arrivaient précédemment à Ciney à 8h23 avec le train de 7h44.

• Celui de 17h47 de Namur vers Ciney, qui conduisait de nombreux étudiants et de nombreux navetteurs au retour du travail ou de l’école vers leurs villages de Dave, Naninne, Sart-Bernard, Courrière, Assesse, Florée, Natoye,… En conséquence de cette suppression, il n’y aura plus de train L entre Namur et Ciney de 17h20 à 18h28 ! Cela va générer de très lourds désagréments pour les voyageurs en provenance de Bruxelles et en correspondance vers la ligne 162 L vers Ciney, qui se verront privés d’une nouvelle possibilité de correspondance.

Il faut se rappeler à ce titre qu’un autre train L avait été supprimé au mois de septembre passé, qui démarrait à Namur à 16h44 et qui était très fréquenté par les étudiants !

Si on ne peut que se réjouir de la modernisation de la ligne 162, on ne peut que regretter que les navetteurs locaux en soient ainsi les victimes.

Pour quelle raison la SNCB n’a-t-elle pas concerté les communes et les navetteurs concernés ?

Pour quelle raison sont-ils informés si tardivement, à la veille de la rentrée scolaire ?

ECOLO ne peut qu’appeler la SNCB à une meilleure communication vers ses usagers et à la recherche de solutions concrètes permettant de limiter les désagréments des navetteurs concernés :

– transformation de l’un ou l’autre train IC de pointe en train local de pointe ;

– arrêt supplémentaire de trains IC sur la ligne 162 entre Namur et Ciney aux heures de pointe ;

– priorité à donner au train L en gare de Namur en cas de « conflit » avec des trains IC (la frustration est grande pour les navetteurs locaux de se voir « dépassés » par plusieurs trains IC, alors qu’ils sont en attente en gare de Namur) ;

– engagement ferme de rétablir les trains P supprimés dès la fin des travaux entre Naninne et Assesse.

Les navetteurs locaux ne peuvent rester indéfiniment la variable d’ajustement de la SNCB. Ils méritent davantage d’égard de la part des concepteurs d’horaires de la SNCB.

Le député fédéral Georges Gilkinet, qui est intervenu à plusieurs reprises sur le dossier, réinterpellera dès que possible le Ministre des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille pour que des solutions soient trouvées en ce sens !

Georges Gilkinet, député fédéral,

PS :
Ecolo Hamois a présenté une motion lors du Conseil Communal du 07 octobre 2013 approuvée par Ecolo mais la majorité c’est abstenue.

Share This
%d blogueurs aiment cette page :