L’essentiel des débats!
Tout d’abord, saluons une avancée en termes de démocratie consistant en la désignation d’un nouveau Président de séance en la personne de Mr Goetynckx. La commune a ainsi répondu à la suggestion, lancée par le législateur wallon, de soumettre la présidence de son conseil à un de ses pairs, et non plus à un membre de l’exécutif communal pour effectuer le contrôle du travail de ce même pouvoir exécutif.

Le premier point de l’ordre du jour mis à discussion n’était ni plus ni moins que le programme de politique général de la commune. Document d’importance, puisqu’il s’agit de la ligne de conduite que la commune se donne pour les 6 prochaines années. Ligne de conduite qui témoigne néanmoins du manque d’ambition de la commune et ne fait qu’effleurer les prochains défis, tant sociaux, environnementaux, ou encore énergétiques, qui se présentent à nous. Ce que nous n’avons pas manqué de relever en conseil (voir notre intervention : http://hamois.ecolo.be/?Conseil-Communal-du-25-fevrier).

Il n’empêche, grand sentiment de frustration après ce point : notre intervention ayant été traitée de «litanie » alors qu’elle a duré autant de temps que le monologue du bourgmestre. On nous a ensuite demandé d’être brefs, certaines de nos questions sont restées sans réponse et, surtout, impossible d’avoir un dialogue. En effet, pouvons-nous construire un réel débat quand on est arrêté par un « vous ne pouvez plus parler, vous avez déjà réagi deux fois » ? Nous pouvons donc nous poser la question : est-ce que notre présence compte au conseil pour faire avancer le débat, ou sommes-nous vu seulement comme des personnes qui rallongent le temps de réunion ?

Que dire de plus par rapport à ce conseil, si ce n’est que nous sommes revenus, sur des points déjà votés… en urgence, pour les voter une seconde fois, plus calmement et avec une information correcte de la part du collège, cette fois… Sans compter les points reportés, par manque de préparation. Celui-ci se referait à la désignation de représentants au sein du comité d’accompagnement du centre de réfugiés de Natoye. Saviez-vous, à cet égard, qu’un appel à candidature était ouvert aux habitants de Natoye et aux riverains du centre ? Il parait que les candidats sont difficiles à trouver, raison pour laquelle le collège fait des appels ciblés pour trouver des volontaires. Pas étonnant, néanmoins, si aucune publicité n’est faite autour… A moins que le collège préfère continuer à gérer les affaires de la commune intra muros. Dans ce cas, il est vrai que l’appel à candidature n’est pas nécessaire.

Et enfin, saviez-vous également que le collège n’hésite pas à rallonger la séance du huis clos par des points qu’il a « oublié » de mettre à l’ordre du jour ? Nous avons ainsi eu la présentation du projet « J’aime lire dans ma commune » ainsi que l’appel à projets pour la commémoration de la guerre 14-18. Dommage qu’on ne puisse vous en dire plus…

A bientôt pour, on l’espère, de meilleures nouvelles !

Share This
%d blogueurs aiment cette page :