Avis présenté par le groupe Ecolo Hamois lors du Conseil Communal du 29 janvier 2013.


Le schéma de développement de l’espace régional (SDER) est l’instrument de conception de l’aménagement du territoire wallon.

Le Groupe ECOLO estime que ce document d’orientation est essentiel pour le développement de l’ensemble du territoire de la Wallonie, en tant que référentiel commun, comme instrument d’aide à la décision pour les autorités locales, et pour orienter les projets d’aménagement et d’urbanisme de sorte qu’ils contribuent à un développement territorial harmonieux de la Wallonie.

Le Groupe ECOLO se réjouit par conséquent de sa révision en profondeur, en intégrant les défis démographique, climatique, énergétique, de compétitivité, de cohésion sociale et de mobilité, et en s’appuyant sur une large consultation des acteurs.

Il est en effet nécessaire de pouvoir disposer d’un SDER révisé, en début de législature communale, et ce afin de pouvoir disposer d’un document plus opérationnel que le SDER de 1999, qui n’était plus à jour, et en phase avec les nouveaux défis de notre société.

Le Groupe ECOLO estime néanmoins qu’une cartographie des concepts évoqués devrait, à terme, accompagner les propositions d’objectifs: aires métropolitaines, bassins de vie et territoires centraux. Par ailleurs, il demande que les territoires centraux soient délimités sur base de critères cohérents issus de la consultation des communes sur les lieux de centralité. La délimitation des territoires centraux devra pouvoir évoluer par la suite, à l’initiative de la commune.

Quoi qu’il en soit, en s’appuyant sur une structure territoriale détaillée et sur des directives d’aménagement précises, le SDER révisé doit permettre à la Commune de renforcer la cohérence de son développement avec les communes voisines et avec la Région. L’opérationnalisation du SDER doit également faciliter la motivation des décisions en aménagement du territoire, et en particulier en matière de délivrance de permis d’urbanisme.

Quant au contenu du document, le Groupe ECOLO estime que les objectifs du SDER sont ambitieux et abordent de front la question de l’articulation des relations entre les villes et les campagnes, notamment en ce qu’il prévoit de :
– développer les pôles et les territoires centraux, pour préserver les services en milieu rural;
– conserver et renforcer les services de base au cœur des quartiers et des villages ;
– favoriser une approche par bassins de vie, permettant de rationaliser la mobilité, au service des citoyens et des entreprises ;
– développer des alternatives en matière de mobilité pour les zones peu desservies tout en maintenant la desserte des espaces ruraux ;
– préserver l’identité des quartiers résidentiels, villages et hameaux situés en dehors des territoires centraux ;
– augmenter la part du covoiturage par une meilleure occupation des voitures ;
– valoriser les ressources naturelles de manière durable ;
– lutter contre l’étalement de l’urbanisation.

Le Groupe ECOLO estime que de tels objectifs sont une réponse indispensable aux défis du futur et, contrairement à ce que d’aucuns prétendent, n’ont pas pour objectif de mettre à mal le caractère rural de la commune de Hamois, mais bien d’organiser l’avenir au sein de ces territoires ruraux.

Avenir par ailleurs réellement compromis par d’autres politiques, telles que la diminution récurrente de certains services (Poste, arrêts ferroviaires, diminution de subventions pour les PCDR,…) au détriment des ruraux que nous sommes, et auquel il convient d’être bien plus attentifs qu’un braquage inutile contre des propositions innovantes pour gérer notre avenir.

Share This
%d blogueurs aiment cette page :