ECOLO-HAMOIS regrette la multiplication des élevages industriels dans notre région et appelle au développement de filières qualitatives plus respectueuses de l’environnement et plus créatrices d’emplois agricoles.

Le Ministre de l’Aménagement du territoire a, ce lundi 11 juillet, accordé sur recours un permis unique permettant l’implantation et l’exploitation d’un poulailler dans le village de Monin. Ce projet faisait l’objet d’une vive opposition

ECOLO Hamois regrette qu’il ne soit pas possible légalement aujourd’hui de limiter le développement de ce type d’exploitation au vu des nuisances environnementales qu’elles entraînent mais aussi parce qu’elles concrétisent un modèle agricole productiviste fort peu ancré dans l’économie locale et produisant des aliments de qualité discutable.

Les mandataires Ecolo mais aussi de nombreux citoyens et associations demandent au Gouvernement wallon de mettre rapidement en place de nouvelles conditions sectorielles pour les élevages de porcs et de volailles et de s’atteler à l’élaboration d’un Décret cadre définissant une nouvelle stratégie globale pour notre agriculture en donnant priorité à des filières agro-alimentaires de qualité respectueuses de l’environnement et garantissant un revenu décent aux producteurs et transformateurs de notre Région.

La décision étant ce qu’elle est pour Monin, ECOLO insiste sur l’importance de faire le nécessaire pour que la Commune et la Région exercent pleinement leurs missions de contrôle des conditions d’exploitations et du respect des normes environnementales dans l’ensemble des poulaillers et porcheries installés en Wallonie.

Plus largement, il apparaît aujourd’hui que les filières de qualité différenciée offrent de nombreux avantages et résistent mieux à la crise économique qui frappe la plupart des productions agricoles. Choisir la qualité différenciée peut donc être un choix triplement gagnant pour nos agriculteurs : positif pour l’environnement, positif pour les consommateurs et rationnel économiquement. Les autorités doivent donc favoriser ces filières de qualité et de proximité.

Enfin, les écologistes tiennent à rappeler que chaque citoyen joue un rôle essentiel par ses choix quotidiens de consommation pour orienter le type de production agricole qu’il souhaite voir se développer.

Fabrice LAGNEAU et Marlène MOREAU

Secrétaires de la locale ECOLO de Hamois

Share This
%d blogueurs aiment cette page :