DES JEUNES QUI ONT LEUR MOT A DIRE A HAMOIS?

La politique jeunesse de la majorité est assez lacunaire.
Les jeunes sont généralement pleins d’idées et d’initiatives. La commune peut les soutenir dans leur prise d’autonomie et de responsabilité.

La commune les soutiens par la prise en charge de charges d’aménagement des locaux et par une assistance technique ponctuelle des services communaux.

La commune doit mener une politique de développement économique qui évite le départ des jeunes incapables de trouver ici le moyen d’exercer leurs compétences.

Il est aussi important de susciter chez les jeunes une conscience citoyenne et surtout de leur permettre de l’exercer.

Ecolo propose de :
-créer une subvention annuelle aux jeunesses,
-créer un Conseil Consultatif des jeunes (à l’instar de ce qui existe pour les ainés) où faire émerger leur dynamisme, cerner leurs souhaits spécifiques, et les accompagner pour trouver des solutions, avec possibilité d’interpellation à chaque conseil communal;
-continuer toutes les initiatives jeunes, Patro, mouvements de jeunesse, groupements sportifs…
– encourager l’engagement des jeunes dans des actions de solidarités.
– engager un animateur à temps plein pour les jeunes;
– organiser une journée pour la formation et l’orientation pour les jeunes en fin d’obligation scolaire
– soutenir les maisons de jeunes et assurer la coordination de leurs différents projets ;
– programmer, en concertation avec la commission jeunesse, des manifestations favorisant la multi culturalité (festival, théâtre, expositions) en partant des projets des jeunes de la commune ;
– favoriser les « jobs étudiants » pour permettre aux jeunes d’acquérir une expérience de travail ;
– impliquer les jeunes dans les actions de coopération au développement.
– engager le CPAS à être attentif aux problèmes rencontrés par les jeunes en recherche d’un logement, d’un emploi, d’une orientation scolaire, professionnelle ou familiale,…

Share This
%d blogueurs aiment cette page :