Les investisseurs publics doivent montrer l’exemple.

Dans beaucoup de logements sociaux, la facture énergétique dépasse le prix du loyer… Pourtant, aujourd’hui, il est possible pour pratiquement le même prix de construire des habitations qui consomment 60 % d’énergie en moins. Les futures lotissements doivent être des modèles en matière énergétique : isolation et aération soignées, recours aux énergies renouvelables, chaufferie collective…C’est bon pour l’environnement, ce sera bon pour le portefeuille des futurs locataires.

Ces lotissements doivent aussi être pensé à long terme, en incluant dès la conception les espaces publiques (terrains de jeux, espaces de rencontre…) et la mobilité (arrêt de bus…)…

Share This
%d blogueurs aiment cette page :