Vous êtes de plus en plus nombreux à nous interpeller quant à la prolifération des chats errants à Natoye.

Serions-nous en passe d’avoir plus de chats que d’habitants ?

A Ciney, les autorités communales ont pris conscience du problème et mènent depuis des mois des campagnes de stérilisation des chats errants et d’information des propriétaires.

A Hamois, n’ayant rien vu de la sorte, nous demandons au collège communal d’élaborer un plan de stérilisation des chats destiné à réguler leur population élevée.

Il ne s’agit pas de faire la chasse à nos compagnons à quatre pattes mais d’en contrôler la reproduction et ainsi protéger notre biodiversité. Nos compagnons sont en effet de grands prédateurs de petits rongeurs, d’oiseaux et autres petits animaux sauvages.

La population de chats dans le pays augmente annuellement de 6%. Cette augmentation entraîne aussi un nombre croissant d’abandons et d’euthanasies. L’an dernier, ce sont plus de 13.000 euthanasies qui ont ainsi dû être pratiquées.

Share This
%d blogueurs aiment cette page :